© Atelier du Temps Passé - Site internet réalisé par l'agence bullerouge

Restauration Conservation de tableaux

En savoir plus

Restauration Conservation de tableaux

La restauration-conservation de l’objet d’art a pour objectifs d’arrêter le processus de dégradation, de retrouver ses qualités esthétiques et d’augmenter sa valeur marchande.
"La matière de l'oeuvre est d'une nature spéciale, où il faut distinguer la structure et l'aspect... Ouverte sur un présent éternel sans pourtant échapper à la prise du temps, l'oeuvre d'art est un objet d'une nature paradoxale"
George Brunel - "introduction de la théorie de la restauration" de Cesare Brandi

Analyse tecnico-scientifique des œuvres
Afin établir le constat d'état préalable à toute intervention de la restauration de tableaux, l'Atelier du Temps Passé utilise au quotidien divers moyen d'observation (lumières blanches directe, tangentielle, traversante, microscopie, observations sous ultra-violets, sous infra-rouges, radiographies) et d'identification (tests physico-chimiques : résistance des matériaux constitutifs, analyse des fibres textiles, identification des pigments et des matériaux résineux etc.).

En partenariat avec le Laboratoire d'Archéologie Moléculaire et Structurale de Paris II, l'étude d'une oeuvre en hyperspectrale de Rayons X peut être proposée dans le cadre de la recherche.

Restauration de tableaux, Authentification des œuvres par les matériaux
Les résultats obtenus pourront ainsi être mis en corrélation avec la représentation picturale, son état de conservation naturel ou accidentel et sa patine d'usage afin de pouvoir vérifier l'authenticité de l'oeuvre en restauration de tableaux.


L'Atelier du Temps Passé applique les règles fondamentales de la Restauration Conservation des Biens Culturels
Stabilité : les matériaux utilisés dans les différents traitements et interventions répondent à un cahier des charges spécifiques à la Restauration-Conservation des biens culturels
Réversibilité : les matériaux apportés en Restauration-Conservation sont toujours plus fragiles que les matériaux originaux afin de pouvoir être ôtés à tout moment sans aucun préjudice matériel de l'œuvre
Lisibilité : l'œuvre doit pouvoir répondre à certains critères d'observation et de lecture d'ensemble satisfaisant selon ses qualités esthétiques ou utilitaires initiales